Un crédit d'impôt pour vos travaux de rénovation

28 février 2017

En contrepartie de l’obligation de réaliser des travaux d’isolation lors de la rénovation de bâtiments anciens, l’Etat accorde un crédit d’impôt dans le cadre du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Cet avantage est applicable à tous travaux d’amélioration ou de mise aux normes énergétique d’une résidence principale.

Contrairement à d’autres dispositifs de remise fiscale, ce crédit d’impôt n’est pas à déduire de votre revenu imposable, mais à déduire du montant de l’impôt à payer. Votre impôt annuel est donc directement déduit d’autant à condition que les travaux aient été réalisés dans l’année. Cet avantage fiscal est attribué à tous, sans condition de ressources. Certaines règles doivent toutefois être scrupuleusement respectées, il faut notamment choisir des isolants qui respectent les performances thermiques minimales requises.

Si toutes les conditions d’éligibilité sont bien réunies, le Crédit d’impôt pour la Transition Energétique vous autorise à déduire du montant à payer de votre impôt sur le revenu, 30% des dépenses réalisées dans le cadre de la rénovation énergétique de votre logement. Ce montant est toutefois plafonné à 16 000 € pour un couple, et à 8 000 € pour une personne seule. Les entreprises réalisant les travaux doivent être certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), pour que vos droits au CITE soient ouverts. Un courtier en travaux peut vous conseiller et vous mettre en relation avec une entreprise RGE à proximité.

Ce crédit d’impôt porte également sur le remplacement de portes et fenêtres. Les parois vitrées sont toutes concernées par cet avantage fiscale, à condition que vous optiez pour du double ou triple vitrage. Les fenêtres, porte-fenêtre, portes d’entrée, fenêtres de toit et volets isolants peuvent ainsi bénéficier de cet avantage. Les nouveaux ouvrants doivent respecter un coefficient de transmission thermique et transmission solaire défini.   

Des aides complémentaires au crédit d’impôt sur la Transition Energétique peuvent également être demandées pour la pose de nouvelles fenêtres. Sous réserve d’éligibilité, les aides de l’Anah et l’éco-PTZ sont ainsi cumulables avec le CITE (à déduire de la base de calcul) pour encore plus d’économies !

Pour tous renseignements concernant le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, n’hésitez pas à contacter votre courtier en travaux.

Nos derniers conseils et infos

Matériaux d'isolation, les laines minérales

Comparatif entre les différents isolants à base de laine minéral

L’isolation thermique est un des éléments cruciaux de la rénovation...

LIRE LA SUITE
isolation d'une porte de garage

Isoler votre garage à Clamart...

L’isolation, au cœur de vos préoccupations… Aujourd’hui,...

LIRE LA SUITE
isolation d'un studio

Isolation de home studio

INSONORISER SON HOME-STUDIO - Vous voulez améliorer l'écoute...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER